La République, 23 juillet 2007

Les avis du public

"De la Suisse, les Français ne connaissent que les chocolatiers, les horlogers et les banquiers. Si on leur disait qu’un Suisse pouvait avoir de l’humour, ils prendraient cela pour une blague belge. Alors, un Suisse qui chante en s’accompagnant d’une guitare frappé des blasons de la Confédération, coiffé d’un chapeau à plume, tel un trouvère des temps modernes allant de maison en maison, leur paraîtra totalement improbable. Si Achille n’est ni chocolatier, ni horloger, ni banquier, ses chansons ont le fondant du chocolat et la précision des horloges. Du banquier dira-t-on qu’il en a le cynisme ? Non pour l’obole qu’il sollicite de son public en fin de spectacle, mais pour cet humour noir qui traverse parfois ses textes. Eh oui, par moments le chocolat tourne à l’amer, l’horloge se détraque, la guitare se désaccorde. On oublie le Suisse. Reste l’homme. Sa poésie burlesque et mélancolique, ses rires et ses pleurs, ses désirs et ses rêves. "

 

M.R

"Moi, d'abord, je croyais qu'il était Belge, et du coup, en l'écoutant j'ai pensé à Brel, avec ses coups de gueule, sa solitude, sa femme qui le quitte, la vie, la mort... Et puis quand il parle, quand il chante il a un drôle d'accent (serait-il québecois? et alors j'ai pensé à Félix Leclerc). Mais il y avait son petit chapeau à plume, sa cravate porte-guitare, parfois un air de clown qui le rend plus rigolo que Brel, moins triste que Leclerc et plus Suisse que Belge. Suisse, ou Autrichien parce que de temps en temps il

pousse aussi des "tralalalitou" sortis d'on ne sait où. Mais non, il vient bien de Suisse, ce pays qui joue sur plusieurs langues et dont Achille se met soudain à raconter l'Histoire en regardant de petits écussons collés sur la tranche de sa guitare, une sorte de "pense-bête" [...] Alors, Suisse, Belge, Québecois ou Sénégalais, je m'en moque. Achille c'est un

héros. Grec?"

 

Jean et Marie Verrier 

Octobre 2006

Retrouvez-nous sur

  • White Facebook Icon
  • White YouTube Icon
  • White SoundCloud Icon
  • Bandcamp - Cercle blanc

© 2018 Helvète On The Ground